Création automne 2024

Note d’intention

Automobiles est une fiction documentée sur sur la question de l’automobile et de l’immigration en France. Au départ, un livre, publié en 1978 : L’Établi, de Robert Linhart. Linhart, intellectuel de gauche maoïste, raconte comment il est parti s’établir dans une usine Citroën de la Porte de Choisy à Paris, pour être recruté en tant qu’O.S, côtoyer des travailleurs et organiser la grève. Découverte d’un lieu – l’usine – d’un milieu – les ouvriers, les dirigeants – et échec d’une tentative rêvée que le combat politique puisse vaincre l’épuisant fracas de l’usine et de l’exploitation humaine qu’elle orchestre méthodiquement.

Cinquante ans plus tard, tout a muté : la société et son rapport aux ouvriers, et aux travailleurs immigrés ; les espaces de rencontres et de luttes communes entre intellectuels et classes populaires ; l’industrie automobile, site historique du capitalisme, aujourd’hui prise dans l’étau de la production mondialisée, en tension constante entre pression économique et prise de conscience écologique. Les usines Renault ne sont plus qu’une ruine sur l’île Seguin, le site PSA d’Aulnay sous Bois a fermé en 2014, licenciant brutalement plus de 3000 personnes, et Carlos Ghosn s’est échappé de prison et se cache au Liban. Du continent africain à l’Europe de l’Est, les carcasses de voitures sont récupérées, roulent au diesel alors que les normes environnementales de l’Union Européenne l’interdisent, on trafique des pièces pour faire survivre des véhicules que le consommateur européen a déjà rejeté. Les rapports de force n’ont pas cessé, ils charrient leur Histoire avec eux.

Automobiles se construit à partir de témoignages, d’articles de journaux, de textes de lois, d’écrits sur la question de l’industrie automobile. Nous voulons interroger des ouvriers de la première génération, puis des ouvriers qui travaillent aujourd’hui dans les usines. Et puis des enfants d’ouvriers, des enfants d’immigrés arrivés en France pendant le boum automobile. À partir du livre de Linhart, nous remontons le fil temporel et géographique de cette histoire (des pays du Maghreb jusqu’aux sites industriels d’Ile-de-France, de Sochaux en nous arrêtant à Marseille, ville d’arrivée pour beaucoup).

Nous voulons confronter des paroles, des parcours, des problématiques d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et de là-bas. Du mouvement ouvrier au mouvement populaire. Réinterroger la notion de la résistance, de l’héritage, dans la lignée des familles d’immigrés et d’ouvriers. Renouveler les récits de l’histoire de l’immigration dans la France contemporaine. Faire le récit choral d’une Histoire qui agit sur notre présent.

Écriture et conception Hakim Bah, Manon Worms
Distribution en cours
Production Compagnie Paupières Mobiles, Compagnie Krasna, En votre Compagnie
Coproduction Ateliers Médicis, en cours
Avec le soutien de Montevideo (Marseille), la Cité internationale des arts, l’Institut français de Paris, dans le cadre du programme Des mots à la Scène