Hakim Bah

​Auteur/metteur en scène

Hakim Bah, est né à Mamou (Guinée). Il est diplômé du Master Mise en scène et Dramaturgie de l’Université Paris-Ouest Nanterre. Ses textes sont lus, créés et joués dans différents lieux en Afrique et en Europe. Son travail reçoit de nombreux prix (Prix RFI Théâtre, Prix des Journées Lyon des Auteurs de Théâtre, Prix d’écriture Théâtrale de la ville de Guerande, Prix des Inédits d’Afrique et d’Outremer, Prix du public au festival Text’Avril, prix Lucernaire…) et bourses (Institut Français/Visas pour la création, Beaumarchais, CNL, Aide à la créatin de ARTCENA, région IDF, DGCA). Ses pièces sont publiées chez Lansman Éditeur, Théâtre Ouvert Quartett et Passages.  Il a mis en scène la pièce Outrages Ordinaires de Julie Gilbert et sa pièce La nuit porte caleçon, avec sa compagnie Paupières Mobiles. Installé en France, il assure la direction artistique du festival Univers des Mots (Guinée).

Diane Chavelet

​Auteure/metteuse en scène/Universitaire

​Diane Chavelet a suivi des études de Lettres et Arts à Paris 7 jusqu’à l’obtention de son Master. Elle a ensuite voyagé en Allemagne et aux Etats-Unis, où elle a enseigné la langue et la littérature françaises à l’Université de Pennsylvanie. Depuis son retour en France en 2010, elle est traductrice pour les éditions Robert Laffont, a travaillé pour la revue Feuilleton (Edition du sous-sol, Seuil), enseigne le français et l’anglais au lycée et anime des formations en entreprise. Elle conduit depuis trois ans une thèse à Paris 7 en littérature comparée, sous la direction de Catherine Coquio, intitulée, « La parole délivrée. Oralisation, performance et circulation du texte autour de Dieudonné Niangouna, Bill Kouélany, Kossi Efoui ». Dans ce cadre elle réalise un film documentaire sur la place de l’évènement d’art dans la vie politique du Congo-Brazzaville et publie des articles scientifiques. Elle est à l’initiative d’un événement d’art intitulé « On ne paye pas », laboratoire d’expérimentations artistiques et d’échanges. Ses nouvelles sont publiées dans la revue « Rue Saint-Ambroise ».  Elle participe à des lectures performances de ses textes, à Paris, à Conakry (Festival Univers des Mots). Elle a été collaboratrice à la mise en scène de la Nuit porte caleçon de Hakim Bah au studio théâtre de Vitry. Elle dirige avec Hakim Bah la compagnie Paupières Mobiles.